Antony Nolison, créateur du jeu En vérité, je vous le dis…

 

 

Antony Nolison, 27 ans, vit dans la banlieue nord parisienne. Ses mots d’ordre sont Innovation, Persévérance et Bienveillance. Il est le créateur du jeu En vérité je vous le dis. Sa motivation est avant tout de permettre aux personnes de passer du bon temps ensemble autour des valeurs chrétiennes, que l’on soit croyant ou non et quelque soit la congrégation d’où l’on vient.

 

 

Pourquoi avoir choisi le nom « En vérité je vous le dis » ?

Au début, je comptais l’appeler « La vie en JC », mais après avoir trouvé les règles et en relisant les passages de la Bible il m’a semblé plus intéressant de le nommer par la phrase qu’Il disait souvent en commençant ses histoires.

 

Comment est-ce que tu as eu l’idée de ce jeu ?

Après avoir lu les passages de Galates et de Ephésiens, je voulais faire un jeu avec ses principes. Le but serait de montrer comment vivre en Jésus Christ.  Pour moi vivre en Jésus Christ, c’est agir tel que Jacques 1 : 2-3  « Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. » 

De plus n’étant pas très doué aux jeux de culture générale, je tenais absolument à éviter de faire un quiz. Alors je me suis dit que je pouvais faire un jeu qui mettrait en scène les problèmes et qu’il faudrait agir en tant que chrétien pour les résoudre.

C’est-à-dire : 

– De porter les fardeaux des uns des autres 

– De cultiver ses vertus 

– Respecter le jour du Seigneur.

 

Comment en es-tu venu à cette mécanique de jeu ?

Je voulais faire un jeu de collaboration dont un tour se déroulerait sur une semaine. A ce moment, j’ai pensé à un jeu de plateau où une case représenterait un jour et un tour de plateau un mois. Seulement tomber sur la case du seigneur était aléatoire et les jeux avec les plateaux nécessitent beaucoup d’éléments que je ne me sentais pas de réaliser.

Je voulais aussi quelque chose de simple et de petit.  Après avoir laissé mûrir le sujet, je me suis dit qu’un jeu de cartes serait le mieux, de plus la structuration d’une église serait l’élément où tout le monde se retrouve, donc chaque joueur aurait un rôle dans une église.

Ne pouvant mettre une Bible dans les pièces du jeu, j’ai voulu mettre des versets pour chaque carte personnage. L’avantage était qu’en jouant on apprendrait les versets de la Bible. C’est là que j’ai pensé à utiliser des versets pour toutes les cartes et qu’on apprendrait même à prier si on trouvait les bons versets pour chaque épreuve. 

Il me fallait aussi un enjeu, en y réfléchissant le but de tout le monde est de garder la foi. Les épreuves nous coûteraient de la foi et nous permettrais d’en gagner. La collecte des dîmes et offrandes m’est apparu comme étant la solution pour intégrer ce système dans le jeu. 

A ce stade, j’avais la mécanique de jeu et le concept des cartes…

 

Comment as-tu réalisé les visuels du jeu ?

Ne voulant pas déranger mes amis dessinateurs, j’ai recherché des icônes très simple pour représenter chaque carte du prototype : 

– Le boulet pour les épreuves 

– Des épées pour les armes de Dieu

– Une colombe pour les actions divines 

– Pour les cartes vertus je voulais un fruit qu’on ne reconnaîtrait pas tout de suite, mais arrondi comme une pomme, la mangue m’a interpelé.

– Pour les cartes personnages, on est les créatures de Dieu « de peu inférieur aux anges », donc je mettrai des ailes d’anges ou des auréoles. (J’ai opté pour les ailes étant plus facile à représenter sous forme d’icônes). 

 

Ensuite les couleurs, il fallait des couleurs différentes pour bien différencier les cartes :

– Rouge pour les épreuves 

– Les armes de Dieu seraient en vert, le vert étant le complémentaire du rouge, cela les mettrait en opposition 

– Orange pour les vertus pour être proche de la couleur du fruit 

– Bleu pour le divin 

– Un autre bleu pour les personnages (toujours dans le bleu puisque ce sont Ses créatures) 

– Jaune pour les points de foi pour faire penser aux pièces d’or « Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. »  Après quelques essais, j’ai pu trouver la palette de couleur qui va bien avec le design des cartes.

Il me manquait plus qu’à trouver les différents versets pour chaque carte et de les créer.

Une fois que cela a été fait, je les ai imprimés en papier et je l’ai fait tester avec des amis pour trouver le bon calibrage des points. 

 

Qu’est-ce que tu aimes particulièrement dans le jeu ?

1. On apprend les versets à force d’y jouer. 

2. Moins on est nombreux et plus le Seigneur est présent et on se rend bien compte de ses bienfaits envers nous.

3. Lorsque les parties sont suffisamment longues et légèrement difficiles, il y a de la tension à savoir comment on va s’en sortir mais quand on réussit, parfois de justesse, on est vraiment soulagé.

 

Si on veut jouer à ce jeu, où le trouver ?

Le jeu est actuellement en crowdfunding sur la plateforme Multiplee.fr, pour accéder à la page du projet cliquez : ICI

Important à savoir : C’est grâce à votre participation au crowdfunding que ce jeu pourra être fabriqué !

 Vous pouvez aussi suivre l’avancé du projet sur la page Facebook En vérité je vous le dis… ainsi que sur la page Bible et Jeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *